Accessoires

Cellules de Hull pour le contrôle des électrolytes galvanisés

Une cellule de Hull est utilisée dans la galvanoplastie pour des tests pratiques et pour contrôler les électrolytes selon la norme DIN 50957. Grâce à la forme géométrique spécifique, il est relativement facile de définir certaines caractéristiques du dépôt en fonction de la densité du courant.

(Forte densité de courant ; Faible densité de courant ; Anodes ; Cathodes)
Fig.1, Représentation schématique

La structure d'une cellule de Hull est trapézoïdale, ce qui fait que la distance entre les anodes et les cathodes varie. Du fait de cette particularité, la densité de courant entre les anodes et les cathodes varie également, la densité de courant la plus élevée se trouvant au niveau de la distance la plus faible entre les deux électrodes et la plus faible au niveau de la distance la plus élevée (voir fig. 1).

Cette répartition de la densité du courant n'est pas linéaire, elle progresse plus rapidement avec une distance décroissante.

Il existe différents modèles de cellules de Hull. Leur volume de remplissage est le plus souvent de 250 ml, des cellules de 1000 ml sont parfois utilisées.

Il existe des cellules simples sans accessoires spécifiques, mais également des cellules avec des unités d'injection d'air, des systèmes d'agitation du bain et/ou un bain d'eau intégré pour maintenir la température de travail du bain pendant la durée du test.

Fig. 2, Différentes cellules de Hull et redresseur de laboratoire
Fig. 3, Cellule de Hull avec bain-marie et système d'agitation dans le bain.

Dans notre gamme d'accessoires, nous proposons des modèles qui ont fait leurs preuves, qui sont disponibles dans différents modèles, fabriqués en interne et qui permettent à l'utilisateur un contrôle relativement facile sur place des électrolytes de toute sorte.  

Il est évident que nous proposons également les anodes adaptées aux cellules de Hull dans tous les métaux courants pour la galvanoplastie, ainsi que des plaquettes de test pour les cellules de Hull en acier galvanisé et en laiton poli avec un film de protection ou encore des redresseurs de laboratoire adaptés.